Coordonnées

- Mont-Royal -
1965, rue Mont-Royal Est
Montréal, QC
H2H 1J5
514 522-1994

- Masson -
2727, rue Masson
Montréal, QC
H1Y 1W6
514 593-1433

- Rachel -
418, rue Rachel Est
Montréal, QC
H2J 2G7
514 564-5920
facebooktwitter linkedinyoutube

La Petite Histoire

Jacques Prechoux

En 1999, Jacques Preschoux ouvre la première boulangerie Les Co’pains d’abord sur l’avenue Mont-Royal. Le nom lui a été soufflé par une connaissance musicien grand amateur de chanson française et de Georges Brassens. La boulangerie offre alors plusieurs variétés de pains, de viennoiseries pur beurre, de spécialités bretonnes, ainsi que l’incontournable croissant, bien apprécié des gourmands.

Frédérique Chacun

En 2002, l’arrivée de Frédéric Chacun, pâtissier français, donne un nouvel élan à la boutique, permet de diversifier les produits offerts en pâtisserie et d’ouvrir sept jours par semaine. Le local devient rapidement étroit. Tellement qu’en 2006, les Co’Pains d’abord procèdent à l’achat d’une ancienne boulangerie située au 2727 de la rue Masson. Cette nouvelle acquisition a l’avantage de fournir un grand local de production pour la boulange ainsi qu’un nouveau point de vente.

En 2002, l’arrivée de Frédéric Chacun, pâtissier français, donne un nouvel élan à la boutique, permet de diversifier les produits offerts en pâtisserie et d’ouvrir sept jours par semaine. Le local devient rapidement étroit. Tellement qu’en 2006, les Co’Pains d’abord procèdent à l’achat d’une ancienne boulangerie située au 2727 de la rue Masson. Cette nouvelle acquisition a l’avantage de fournir un grand local de production pour la boulange ainsi qu’un nouveau point de vente.

Frédérique Chacun
Alain Gouriou

À cette époque, la rue Masson commence tout juste à se développer, et le défi est de taille pour les Co’Pains, auxquels s’est joint Alain Gouriou, pâtissier-boulanger champenois. Fort heureusement, les clients sont conquis et le succès est au rendez-vous!

Éric Goeury

Sur cette belle lancée, la bande de Co’Pains décide d’ouvrir une troisième boulangerie avec l’aide d’Éric Goeury, le viennoisier des Co’Pains Mont-Royal. C’est sur la rue Rachel, tout près de Saint-Denis, que cet atelier d’artisan s’installe. Depuis 2009, les Co’Pains d’abord sont ainsi présents au 418 Rachel Est dans un petit local débordant de viennoiseries appétissantes.

Sur cette belle lancée, la bande de Co’Pains décide d’ouvrir une troisième boulangerie avec l’aide d’Éric Goeury, le viennoisier des Co’Pains Mont-Royal. C’est sur la rue Rachel, tout près de Saint-Denis, que cet atelier d’artisan s’installe. Depuis 2009, les Co’Pains d’abord sont ainsi présents au 418 Rachel Est dans un petit local débordant de viennoiseries appétissantes.

Éric Goeury
Michaël Guyomard

Ce n’est pas tout! Un petit dernier a récemment rejoint la bande : c’est Mickael Guyomard, pâtissier-breton. Fort de son expérience, il alimente désormais les clients de l’avenue Mont-Royal de délicieuses bretonneries! Les chanceux!

Les Co'Pains d'abord | La petite histoire